Lettre info  de mai 2017

6ème Assemblée générale

Elle s’est déroulée le 19 mars dernier. Sans changement, les membres du bureau et du Conseil d’Administration ont été confirmés dans leurs responsabilités. Le nombre de donateurs a augmenté en 2016. Le budget reste modeste :

11 800 euros ont été versés pour soutenir les projets de développement des prieurés en lien avec les villageois.   L’objectif pour 2017 est de renforcer les liens entre APRI (1 référent par projet)  et  les prieurés qui sont porteurs de projets, sans oublier les  liens avec des structures qui œuvrent dans le cadre du développement (AMP, Agir sa Vie…) La présence de Sœur Geneviève Marie, coordonnatrice par intérim pour la région Afrique a été très précieuse pour mieux comprendre les réalités de la vie des communautés africaines.

 

Centre de Formation de BIRNI

Les Frères Missionnaires des Campagnes sont reconnus par l’Etat béninois depuis 1999 au titre du développement du milieu rural. En 2006 ils mènent des animations conduisant à la création de groupements villageois. A ce jour il y a 13 AGR (Activités Génératrices de Revenus) avec chacun une quinzaine de membres. Les femmes y sont majoritaires. En 2011 les paysans qui passent devant le champ des frères s’étonnent de la beauté des cultures et de ses rendements. Les échanges sur place et sur les fermes, les visites, l’entraide, ont vite créé un réseau de groupes de paysans.

En 2013 avec ces groupements, un projet de formation sur 2 ans est envisagé. Les autorités locales donnent trente hectares pour la création d’une ferme pédagogique dénommée CFJA (Centre de Formation des Jeunes Adultes ruraux) à Koré. Cinq jeunes ont été formés et équipés d’1 matériel de culture attelée, chacun a créé sa ferme. En 2015 l’évêque de Natitingou demande aux frères de contribuer au projet de développement agricole du diocèse. Il met à leur disposition le centre agropastoral de Pam-Pam. À ce jour six jeunes sont en 1ère année à Pam-Pam, cette année sera suivie d’une deuxième qui sera la mise en application à Koré. D’autres jeunes sont en attente pour se former.

Aide apportée par l’APRI : 1 600 € (3 000 € en 2016)

 

L’énergie solaire à Sokounon

Nous avons reçu une demande du Prieuré de Sokounon pour l’installation d’un dispositif solaire pour le pompage de l’eau domestique. Leur demande est à l’étude par les membres du Conseil d’APRI.

« Depuis 2003, au centre de formation agricole de Sokounon, nous avons choisi l’élaboration de produits alimentaires sains et naturels, que ce soit au jardin potager, pour les grandes cultures ( maïs, soja, riz…), l’élevage des poissons d’eau douce , la transformation des fruits, etc. 

Nous avons besoin d’une nouvelle installation solaire pour assurer le pompage de l’eau domestique pour abreuver les animaux des différents ateliers pédagogiques d’élevage sur le centre de formation en plus des besoins des hommes (les frères et stagiaire à longue durée). Les différentes transformations de fruits utilisent aussi de l’eau.

Actuellement le pompage est réalisé par une pompe à moteur diesel devenue vétuste et coûteuse après 10 années d’utilisation, le coût actuel d’utilisation annuel est trop élevé : 641 000 f/ an = 980 €

Une installation solaire de pompage estimée à 1 700 000 f cfa = 2 600€ trouverait son retour sur investissement en 3 ans avec une empreinte écologique beaucoup plus satisfaisante. Nous restons davantage dans notre ligne de production naturelle.  

Nous préférons une installation solaire privée à une installation électrique de l’Etat qui est souvent insuffisante, le solaire permettrait d’être autonome en énergie.  Le soleil ne manque pas à Parakou. De plus nous avons maintenant quelques électriciens spécialisés dans le solaire et qui peuvent dimensionner une installation et assurer le service après-vente en cas de problème. 

Tel évoqué plus haut le système solaire constitue un investissement qui aurait son retour en trois ans et nous diminuerons considérablement les dépenses en eau potable. »

Frère Bonaventure Tianhoun nous a quittés le 17 mai 2017.

« Sans faire de bruit, Frère Bonaventure s’en est allé pendant son repos hier après-midi après avoir travaillé toute la matinée à la ferme de Pam-Pam. Il avait 43 ans» C’est avec ses mots que sa communauté des Frères Missionnaires des Campagnes de Birni (Bénin) a annoncé la triste nouvelle.
Frère Bonaventure était bien connu des membres de l’APRI car il portait le projet du centre de formation de Birni.
Frère Bonaventure est né le 29 décembre 1974 dans le diocèse de Nouna (Burkina Faso). Il a fait sa première profession chez les Frères Missionnaires des Campagnes le 31 mars 2001, il est ensuite allé dans plusieurs prieurés au Togo et au Bénin. Il est venu se former à Canappeville de septembre 2009 à juillet 2010, à la fin de son année de formation il a obtenu le BPREA – Brevet Professionnel de Responsable d’Exploitation Agricole-. Après sa formation il est venu au Prieuré de Birni, dans une communauté de 5 frères avec lui. A partir de son arrivée à Birni, l’activité de formation des jeunes agriculteurs s’est concrétisée (voir dans la Lettre Infos n° 7, le témoignage d’un jeune agriculteur sur sa formation à Birni).
Ses obsèques ont eu lieu le 23 mai à Pama au Burkina Faso en présence des évêques de Natitingou et de Fada et de Frère Pierre ROUAMBA, Prieur des Frères Missionnaires des Campagnes. Voici un extrait de son intervention à la cérémonie :
« A toi Frère Bonaventure, merci pour tout ce que tu as été pour nous : Un Frère. Sensible à la misère des autres, simple, proche des pauvres, travailleur. Merci pour ta franchise, tu disais facilement ta pensée, sans complexe. Tes positions bien tranchées et tes convictions sans nuance, provoquaient parfois des tensions et la frustration des autres. Cependant tu savais demander le pardon. Nous gardons un bon souvenir de toi. Frère, ta mort provoque notre désarroi, nous bouscule et nous plonge dans des questionnements. Cependant rien ne doit troubler notre espérance : le Christ ressuscité reste bien présent au milieu de nous. Il est « le chemin, la Vérité et la Vie ». C’est en passant par lui que tu vas vers le Père. Avec le Christ ressuscité, le vide que ta mort nous laisse devient un chemin d’espérance, un chemin de confiance. »

L’APRI continue à soutenir les projets de : 

Au Bénin : à Copargo, Prieuré des Soeurs: les jardins, la nutrition des enfants et les sessions de femmes, le projet de porcherie à Sokounon, Prieuré des Frères.

Au Burkisa Faso : le soutien aux malades du Sida, l’alphabétisation à Pama, Prieuré des Frères ; l’éveil scolaire à Kompienbiga, Prieuré des Sœurs, et le maraîchage à Thiou, Prieuré des Frères

Au Togo : les greniers communautaires et le soutien aux petits élevages à Pouda, Prieuré des Soeurs

 

Pour ceux qui souhaitent soutenir les projets

« ………………………………………………………………………

Nom-Prénom :___________________________________________

Mail *:__________________________________________

Adresse : _______________________________________________________________________________________________

Montant de mon don : _______________________

Souhaite recevoir un reçu fiscal :

OUI o                                                                                                                                                          NON o

 Si vous préférez faire un virement mensuel demander les renseignements à aprisolidaire@gmail.com

* Préférable à l’envoi postal pour la Lettre INFOS d’APRI et le reçu fiscal

Pour télécharger la LETTRE INFO APRI en pdf : cliquer ici

Catégories : Lettres info

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :