Copargo_SylvieDes besoins en rural dans la région de Copargo (Bénin)

Les Sœurs des Campagnes sont présentes depuis 15 ans à Copargo, au nord-ouest du Bénin. Elles sont actuellement cinq Sœurs à accompagner des actions répondant aux préoccupations des populations rurales, actions qui touchent également les villages proches de Copargo.

A titre d’exemple voici les principaux engagements des Sœurs :

•    L’analyse des besoins précis des habitants des villages, sur la base d’un important travail de proximité. Les besoins repérés donnent lieu à des actions dans la lutte contre la malnutrition des enfants.
•    L’animation de sessions de formation auprès des femmes. En 2014, les Sœurs se sont rendues dans 21 villages, et ont mobilisé près de 580 personnes.
•    Le développement d’activités rémunératrices de groupements de femmes,  grâce au micro-crédit.

Chaque jour, les Sœurs utilisent pour mener à bien leurs engagements deux motos, moyen de transport le plus adapté aux mauvaises pistes. Ces motos ont besoin d’être remplacées.

Financement d’une moto

Les Sœurs sont convaincues que les jeunes et les adultes sont mobilisés pour agir sur leur milieu, ce qui leur donne le désir de les rejoindre le plus souvent possible sur le terrain. Les deux motos dont elles disposent sont insuffisantes pour leur permettre de lancer des activités dans les villages. Les Sœurs ont donc besoin, au moins, d’une moto neuve. Celles qu’elles utilisent actuellement tombent souvent en panne et sont à bout de souffle (elles datent de 2001 et 2003).

Montant nécessaire

L’achat d’une moto de type « forcing ou Dayang » est estimé à 500 000FCFA soit 762 Euros. Si vous souhaitez nous aider, vous trouverez dans le fichier ci-dessous un bon de soutien et les informations nécessaires.

Télécharger le bon de soutien :

2015.APRI_Recherche financement moto

Catégories : Bénin

2 commentaires

BRAYOTEL GERARD et THERESE · 04/12/2015 à 14 h 38 min

Bonjour aux Soeurs de COPARGO,
Pour nous qui connaissons assez bien le Bénin ( Kilibo surtout !) et un peu la région de Copargo,nous comprenons très bien la nécessité de ces motos indispensables au travail formidable des soeurs.
Lors de nos derniers voyages nous n’avons pas pu aller à Copargo leur rendre visite, mais cela viendra peut-être.
Nous profitons du même message pour encourager les Frères de Sokounon, en particulier pour la porcherie.
Nous adressons notre participation à La HOUSSAYE.

    fmcsc · 04/12/2015 à 14 h 41 min

    Un grand merci !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :